Oliver ou la fabrique d’un manipulateur de Liz Nugent

.Hamisoitil

71w1Wvz2whL._SL1500_Voilà mon premier livre de la rentrée littéraire 2015. Oliver ou la fabrique d’un manipulateur est le livre que je guettais le plus parmi tous ces livres de cette rentrée. Le synopsis m’avait énormément intrigué. Quant à la couverture, houlala. Donc me voilà avec mon avis qui, pour ma part, est du très bon choix.

Quand on commence la lecture, on découvre d’emblée qu’Oliver se livre à nous, donc à la première personne avec ses pensées, ses réflexions etc… Il est conscient de tout mais pour lui rien n’est de sa faute.
D’ailleurs, la première phrase met le lecteur directement dans le vif du sujet.
Citation : La première fois où je l’ai frappée, j’attendais de sa part une réaction plus vive. Mais elle est restée étendue par terre en se tenant la joue. Et en me regardant fixement…
Et, à partir de là, l’auteure centre toute l’histoire sur cet homme, Oliver. Qu’est-ce qui s’est passé dans ce couple pour en arriver aux mains au point même d’envoyer sa femme dans le coma ? Alors pour comprendre, il faut remonter dans le passé, jusqu’à son enfance (que je reconnais, très spéciale) avec l’aide de plusieurs personnages qui vont le côtoyer tout au long de sa vie. Les chapitres s’alternent avec un personnage clé, dont lui, qui raconte son histoire, ses souvenirs aux lecteurs jusqu’à ce fameux jour. La parole aux amis.

On analyse le cas. On décortique les faits et gestes. On essaie d’assimiler le tout et boum, on se dit que finalement, oué, Oliver est un beau manipulateur qui s’accapare de la gentillesse d’autrui pour détruire par la suite et là, le puzzle vient de s’assembler devant mes yeux. Une belle supercherie. Mystificateur en puissance.

Citation : On dit que la nécessité rend ingénieux, alors que souvent l’ingéniosité est due à l’ennui.

La plume de l’auteure est addictive et emporte le lecteur dans les vignes en France ou dans les rues de Dublin.
Un très bon livre psychologique bien plus que suspense, j’ai trouvé, mais que je vous recommande bien évidemment.

Les Lectures de Jess Swann

Les Lectures de Jess Swann

Les premières phrases du roman, très fortes, prédisent la suite de cette histoire très addictive et au final assez triste, surtout pour Oliver… Donc on a Oliver, qui, un soir frappe sa femme jusqu’à la plonger dans le coma. Pourquoi ? Comment a-t-il pu en arriver là ? A travers les récits des personnes qui l’ont connu ou qui ont connu sa femme, l’histoire se dessine. Celle d’Oliver déjà, que je n’ai pu m’empêcher de plaindre en dépit de l’horreur de son geste, celle d’Alice, sa victime. Et celle du passé, de l’été 1973 qui a conduit Oliver à commettre l’irréparable en 2011. Je n’en dirai pas plus sur l’histoire pour ne pas vous spoiler mais le plan de l’auteure est redoutable et les différents témoignages parfaitement intriqués. L’histoire se dessine peu à peu, distille des indices, mais sans jamais révéler le vrai secret, jusqu’à la dernière ligne (même si honnêtement, j’avais des doutes sur ce que contenait vraiment la boite d’Oliver). Les personnages sont parfaitement caractérisés et chaque point de vue est écrit d’une manière différente, ce qui renforce l’identification aux personnages et leurs différenciations. Le portrait d’Oliver, à la fois terrifiant et émouvant, se construit pages après pages et c’est une vraie réussite

Ce que j’aime : les personnages, surtout celui d’Oliver à la fois attachant et repoussant. Le style de l’auteur . Le personnage de Laura.

Ce que j’aime moins : tsss j’avais deviné ce qui se trouvait dans la boite

En bref : Un excellent roman, très addictif et puissant rédigé avec une superbe plume. A lire !

OLIVER OU LA FABRIQUE D’UN MANIPULATEUR

BERNIESHOOT

OLIVER ou la Fabrique d’un Manipulateur est un suspense écrit par Liz Nugent traduit par Edith Soonckindt publié aux éditions Denoël. Un livre qui va vous tenir éveillé une partie de la nuit.

SUSPENSE PSYCHOLOGIQUE

Ce suspense est une très belle découverte qui effectivement m’a gardé éveillé une partie de la nuit. J’ai eu la bonne idée de commencer ce livre un soir d’orage et ce premier roman de Liz Nugent est une pépite du suspense psychologique.

Le style, qui est parfaitement rendu par la traduction de grande qualité d’Edith Soonckindt, nous happe totalement. Chaque est dédié à un personnage qui nous livre son témoignage. L’utilisation du « je » à chacun des chapitres m’a donné le sentiment que j’avais en face de moi tous les acteurs de ce suspense et que petit à petit j’entrais dans leur esprit et bien sûr dans celui d’Oliver.

Petit à petit, celles et ceux qui ont eu la malchance de croiser la route d’Oliver nous dont entrer dans la tête du mal à l’état pur. C’est terriblement bien construit et tous les détails vont avoir leur importance.

Les personnages viennent et reviennent nous parler d’Oliver, tout comme lui d’ailleurs et les chapitres où il nous parle sont des pivots de ce suspense qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière ligne.

Oliver, Unravelling Oliver, fait partie de ces livres et que vous refermez uniquement après les avoir terminés.

QUATRIÈME

256 pages, 155 x 225 mm
ISBN : 9782207118740 / Gencode : 9782207118740
Code distributeur : B26611
Pays : Irlande
Collection Suspense
Parution : 03-09-2015

Alice et Oliver Ryan sont l’image même du bonheur conjugal. Complices, amoureux, ils mènent la belle vie. Pourtant, un soir, Oliver agresse Alice avec une telle violence qu’il la plonge dans le coma. Alors que tout le monde cherche à comprendre les raisons de cet acte d’une brutalité sans nom, Oliver raconte son histoire.

Tout comme les personnes qui ont croisé sa route au cours des cinquante dernières années. Le portrait qui se dessine est stupéfiant. Derrière la façade du mari parfait se cache un tout autre homme. Et lorsque le passé resurgit, personne n’est à l’abri, pas même Oliver.

Nouveau génie du suspense psychologique, Liz Nugent dissèque la fabrication fascinante d’un monstre, du mal à l’état pur. Un roman dans la pure tradition de Patricia Highsmith, qu’on ne lâche pas jusqu’à la toute dernière page.

LIZ NUGENT

Liz Nugent est née à Dublin en 1967Scénariste à succès pour la radio et la télévision, elle a également travaillé pour l’industrie du film et du théâtre irlandais. Liz Nugent a écrit des nouvelles pour adultes et pour enfants.

Bestseller dès sa parution en 2014 en Irlande et au Royaume-Uni et traduit dans plus d’une dizaine de pays, son premier roman, Oliver ou la fabrique d’un manipulateur (Denoël, 2015), est récompensé la même année par le Best Crime Novel of the Year 2014 aux BGE Irish Book Awards.

Nouveau génie du suspense psychologique, Liz Nugent y dissèque la fabrication fascinante d’un monstre, du mal à l’état pur.

Un roman dans la pure tradition de Patricia Highsmith, qu’on ne lâche pas jusqu’à la toute dernière page.

EDITH SOONCKINDT

Diplômée en anglais (Master 1) et en communication (Master 2), Edith Soonckindt a par la suite suivi des cours de scénariographie, dont des cours de dialogue.

D epuis une vingtaine d’années Edith Soonckindt travaille dans l’édition parisienne à divers postes : auteur, rédactrice, traductrice, correctrice, conseillère, lectrice, relectrice et « rewriter ».

VOTRE OLIVER

Aimez-vous les suspenses psychologiques ?
Etes-vous manipulateur (rice) ?
Le passé ressurgit-il toujours ?

Jess Swan